Article de Pascal Grenier
Paru dans Le Devoir du 29 mai 2017

Combattre l’auto-solo, bloquer le projet de troisième lien, l’élargissement d’Henri IV, imposer une taxe sur l’essence et moduler celle des citoyens habitant à l’extérieur des zones très densifiées, voilà tout un programme pour lutter contre l’étalement urbain, le principal problème environnemental de la région de Québec.

Ce changement de cap majeur est promu par l’écologiste Nicolas Lavigne-Lévebvre, aspirant maire à la ville de Québec, qui propose plutôt une amélioration importante du transport en commun et la densification du bâti en ville.

Voilà un vent de fraîcheur dans la campagne électorale à la ville de Québec.

Pascal Grenier,
(418) 529-7890

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Print this page