Dans un monde agité par bien des perspectives inquiétantes (arrivée au pouvoir de Donald Trump comme président des États-Unis, attentats terroristes qui se manifestent maintenant en Occident, et plus seulement dans les pays du Sud en guerre, montée du populisme et de la droite un peu partout en Occident, migrations internationales incontrôlables et changements climatiques inquiétants), la nonviolence (en un seul mot) a-t-elle encore sa place? Mieux, serait-elle la seule réponse efficace possible à tous ces maux?

C’est en tous cas ce que l’animateur du Cercle affirme! Venez avec vos questions et vos doutes: c’est la meilleure façon d’avancer ensemble et de tirer les choses au clair!

avec Dominique Boisvert, du Réseau québécois pour la simplicité volontaire

Dominique Boisvert est membre fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV).  Avocat de formation, il a travaillé en milieu communautaire dans les domaines de la solidarité internationale, de la défense des droits humains, de la paix et de la non-violence, entre autres choses. Il est l’auteur de L’ABC de la simplicité volontaire (Écosociété, 2005) et de ROMPRE!, Le cri des «indignés» (Écosociété, 2012), de même que de deux livres récents publiés chez Novalis: Québec, tu négliges un trésor! (2015) et La «pauvreté» vous rendra libres! (2016). Il prépare présentement deux autres livres à paraître à l’automne 2017: NONVIOLENCE, une réponse efficace aux défis du monde actuel et Je crois en quoi (petit essai d’autobiographie spirituelle).

Il publie régulièrement dans le Carnet des simplicitaires et on peut le suivre sur son site personnel (www.dominiqueboisvert.ca).

Date: Mardi 21 mars, 19h15
Lieu: Centre Frédéric-Back, salle SS24
870, av. Salaberry, Québec.

En partenariat avec les AmiEs de la Terre de Québec 

AmiEs de la Terre de Québec

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Print this page