Jean Cloutier -à l’animation- s’entretient avec le président fondateur du Festival de films pour l’environnement (FFPE) et directeur de la programmation, Léo Denis Carpentier, qui raconte les origines du seul festival de films dédié à 100% à l’environnement au Canada et qui a été l’un des premiers Kabaret Kino au Québec auquel participent maintenant plus d’une cinquantaine de kinoïstes qui présenteront une vingtaine de productions lors de la soirée de clôture samedi 28 avril à 19h. Le directeur artistique Carpentier est aussi fier d’annoncer que le biologiste, explorateur et documentariste Jean Lemire est le président d’honneur de la 15e édition.

Jean Lemire, président d’honneur de la 15e édition.

Récemment nommé émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, ses travaux sur les changements climatiques et la biodiversité ont initié de grandes missions scientifiques. Monsieur Lemire sera l’hôte de la soirée d’ouverture du 15e FFPE, vendredi le 20 avril en soirée. Le lendemain (21 avril), il présentera, en primeur, une version inédite en salle de son documentaire Arctique, la dérive des traditions.

 

On aborde avec le cofondateur Léo Denis les moments forts de la programmation dont l’exposition photographique écologique ​ Florès à bras le corps sous forme de tableaux montés de photos qui présentent la vie quotidienne des villageois qui bénéficient du support de ​ VILLAGE MONDE. ​ Cette exposition a un lien direct avec la représentation du dimanche 22 avril à 19 h 30, soit dans le cadre du Jour de la Terre, qui se produira en présence du réalisateur Pascal Gélinas -fils du dramaturge Gratien Gélinas. M. Gélinas y diffusera son dernier film tourné en Indonésie ​ Un pont entre deux mondes ​et présentera aussi son film tourné dans la région de Portneuf grâce à la bourse d’un prix qu’il avait gagné au FFPE en 2007 : ​ Terres à la dérive.

Pascal Gélinas, cinéaste

  

Le mercredi, 25 avril à 19 h 30 à la salle paroissiale de Saint-Ubalde ainsi que le samedi 28 avril à 13 h 30 à l’hôtel de ville de Saint-Casimir, ​ La maison des Syriens, documentaire réalisé par ​ Nadine Beaudet et ​ Christian Mathieu Fournier de Deschambault-Grondines, saura émouvoir avec ce long métrage ayant suivi l’accueil d’une famille syrienne par la communauté. Un fait intéressant, les coréalisateurs Nadine et Christian se sont rencontrés au premier FFPE dans le hall d’entrée de l’Auberge du Couvent à Saint-Casimir où se déroule les activités du festival…

 

Outre le président d’honneur Jean Lemire et les réalisateurs primés, d’autres grands noms sont attendus​ : non seulement la marraine du festival depuis 15 ans Geneviève Bilodeau​, comédienne, mais son conjoint réalisateur du film documentaire Québec profond  Patrick R. Bourgeois​, plongeur professionnel, qui ouvre la 15e édition vendredi 20 avril à 19 h 30. Le réalisateur-plongeur du documentaire dévoilant les splendeurs cachées du Saint-Laurent est avec nous en deuxième partie, soit la deuxième demi-heure de l’émission. Geneviève Bilodeau raconte le plaisir qu’elle a d’animer les projections-rencontres depuis 15 ans et son initiative de réaliser un film sur les profondeurs du fleuve alors que Patrick Bourgeois parle de ses découvertes méconnues dont les animaux fétiches et exceptionnels du fonds de l’estuaire du Saint-Laurent près de Baie-Comeau, le requin du Groenland ou le loup d’Atlantique…Et les fous de Bassan !

Geneviève Bilodeau

Patrick Bourgeois

 

.

LE DOCUMENTAIRE QUÉBEC PROFOND PRÉSENTÉ EN PREMIÈRE MONDIALE AU FESTIVAL DE FILMS POUR L’ENVIRONNEMENT LE 20 AVRIL 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Print this page