Roméo Bouchard journaliste, agriculteur bio et auteur aux Éditions Écosociétés du livre Survivre à l’offensive des riches présente Dominique Lamontagne qui vient de sortir un livre La Ferme impossible qui remettre en question le modèle unique favorisé par les ententes de libre-échange et protégé par les syndicats comme l’UPA et les grands industriels. Il faut agir pour que les citoyens aient leurs mots à dire contre le pouvoir des riches qui manipulent le système de consommation actuel. Peut-on en arriver à changer le cours des choses en prenant le contrôle des décisions collectives ? Comment agir pour changer le monde avec une réforme basée sur une constituante… et réécrire une Constitution comme en Bolivie, Équateur, Tunisie, Islande, etc. La question qu’ils se posent tous les deux est qu’avec le ministre actuel responsable de l’agriculture qui est pour des réformes favorisant la vente locale des produits locaux comment va-t-il réussir à provoquer des changements contre un affrontement potentiel majeur vis-à-vis l’UPA? Le ministre semble capable d’attirer l’attention sur le sujet d’après Dominique Lamontagne.

Qu’est-ce qu’une ferme impossible ou plutôt autosuffisante idéale jugée par Dominique Lamontagne ? Est-ce qu’un mouvement parallèle pourra voir le jour depuis le monopole de production agricole donné à l’UCC devenu l’UPA en ’70 ?  Les lois vont changer devant le fait accompli; small  is beautiful! Conférencier à la Foire environnementale Écosphère sur le thème : En plein gueule au delà de la ferme impossible! Dominique parle que l’industrialisation de la monoculture n’est pas le modèle idéal mais plutôt de s’installer loin de tout et de ne vendre rien à personne car les permis, quotas en règles générales et contingentements divers sont à des coûts prohibitifs, inaccessibles aux nouveaux fermiers voulant intégrer l’autosuffisance.

Jean-Guy Marceau de la Bouquinerie Nouvelle chance raconte l’histoire de la mission et l’évolution de cette librairie qui depuis six ans continue l’oeuvre de Toxi-Aide pour réintégrer les gens au marché du travail. Un travail pour donner une nouvelle chance aux gens eux-même à ceux qui y travaillent à récupérer les livres donnés ou les disques récupérés pour les revendre ou les redonner aux groupes du milieu.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Print this page