Commentaire de Jean Cloutier sur la présence et les actions de la société civile au début de la 21e Conférence des parties des Nations Unies sur les changements climatiques dit COP21 à Paris. Jean nous parle des faucheurs de chaises de banques contre les banques climaticides et promoteurs de paradis fiscaux. Il réfère aussi à sa présence l’Assemblée nationale de France pour assister à la liberté d’expression attaquée par les promoteurs d’un projet de loi contre les négationnistes de la reconnaissance dudit génocide arménien. Le coordonnateur du GSVQ à pu se rendre sur place grâce à une contribution du Groupe.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Print this page