• Un article de Pascal Grenier, publié dans le journal de Québec dans la chronique «Écho sur la ville» et aussi dans le journal Droit de parole.

L’organisme sans but lucratif « Nos choses ont une deuxième vie » situé au 3065 2ième Avenue à Limoilou, à l’arrière de l’église St-Albert-Le-Grand, offrait jusqu’à date en exclusivité près de 20 000 articles de seconde main à vendre en ligne tels : meubles,   vêtements pour enfants, vaisselle, bibelots, bijoux, literie, appareils électriques et électroniques, outils, CDs, DVDs, vinyles, livres, et beaucoup plus. L’organisme ouvre maintenant une friperie qui offre en vente directe en magasin des vêtements pour dames, hommes et enfants. Nous avons présentement, entre autres, un lot exceptionnel de manteaux d’hiver se vendant entre 10$ et 40$. 

La friperie est ouverte les jeudis de 9h30 à 16h30 et les samedis de 10h à 13h. Alors que vous pouvez continuer de venir chercher vos commandes placées en ligne les mardis, mercredis, jeudis et samedis. Pour plus d’informations, visitez le site www.noschoses.org.

Est-il nécessaire de rappeler que le commerce de seconde main est non seulement doux pour le porte-monnaie des acheteurs, mais aussi un plus sur le plan environnemental car il évite la fabrication d’objets neufs qui sont gourmands en matières premières et en énergie, et généreux en production de gaz à effet de serre. De plus, c’est une bonne façon d’encourager l’achat local car même si les objets ont été à l’origine fabriqués en Asie, leur vente en seconde main profite essentiellement à l’économie locale et communautaire

Pascal Grenier, sec-trésorier ‘Nos choses ont une deuxième vie’
3065, 2e Avenue, Québec (Québec) G1L 3G1 (église Saint-Albert-le-Grand )
noschoses@mail.com  ; www.noschoses.org  ;  418 623-3026 local