Avec Jean Cloutier et Jacques Delorme.

Jean présente la programmation hiver-printemps du GSVQ maintenant accessible sur le site web dans Activités à venir et sous forme de dépliant pratique.

Côté  lecture, Jacques présente le volume de Majid Rahnema : Quand la misère chasse la pauvreté, éd. Actes Sud.

Majid Rahnema : J’ai cru longtemps que je savais quelque chose sur la pauvreté. Il m’a fallu quarante à cinquante ans de vie et d’expérience pour comprendre qu’elle est une construction sociale et mentale et pas une notion pouvant être définie sur un plan universel ; mais aussi qu’elle est essentiellement différente de la misère. Pour Thomas d’Aquin, la pauvreté représentait le manque de superflu, la misère, le manque du nécessaire. Des centaines de millions d’humains ont connu la pauvreté conviviale : loin de les conduire à la misère, ce mode de vie leur a servi de bouclier contre elle. Si les politiques menées au nom de la lutte contre la pauvreté ont en pratique servi à combattre les pauvres dans leur propre lutte contre la misère, c’est que leurs promoteurs n’ont jamais cherché à comprendre les richesses de la pauvreté…  Quand la misère chasse la pauvreté » : entretien avec avec Majid Rahnema … – AlterInfos

Aussi un blog australien: Simplicity institute.org de Samuel Alexander qui affirme « Juste enough is plenty » (Juste assez est beaucoup)

Jean propose les lectures suivantes:

La flamme de l’Attention, de Krisnhamurti. C’est disponible un peu partout, dont en version audio sur YouTube    ( 4h22 ….  il faut être déjà très attentif pour suivre cela en audio…) : krishnamurti – La Flamme de l’Attention – livre audio complet – YouTube

La belle vie, de Serge Mongeau chez Écosociété.

Éloge de la fausse note, de Marc Vélla.  Aussi sur YouTube en version documentaire.

–  Vivre après le pétrole, mission impossible ? de Gaëtan Lafrance,  éditions MultiMondes

L’émission se termine sur cette question: Y-a-t-il deux rêves américains ? Celui de la « richesse pour tous » de la société américaine actuelle, et celui du « droit au bonheur » enchâssé dans la constitution  ?

NB. tous les titres en vert sont des liens cliquables pour plus d’information.