Avec Jean Cloutier à l’animation et Jacques Delorme, à la chronique.

Jean réfère à un marcheur français sans argent… Pour se confronter à sa peur du manque, Tony Ecourtemer, ingénieur bardé de diplômes à la recherche d’un emploi, après avoir médité selon la méthode Vipassana, se lance le défi de vivre sans argent. Il prend alors la route, à pied, quémande sa nourriture en chemin et rencontre une humanité généreuse et bienveillante. Ce qui le met en joie. Voir la page du site du quotidien de l’écologie Reporterre ( https://reporterre.net/L-homme-qui-marchait-sans-argent  )

« Je vis des moments d’humanité très forts qui me font me sentir à ma place…Ce qui prime dans mon expérience ce sont les rencontres, dans la confiance et le respect. Je suis un peu à la merci d’autrui… Je m’en remets au flot des rencontres. C’est comme se jeter dans une rivière:une fois dans le courant, tu n’as plus le choix que de te laisser porter... J’ai décidé d’affronter ma peur du manque. »

Hommage à Gaston Miron dans le cadre de son 100e anniversaire de naissance et de son poème Extrait de L’Hymne à l’amour de L’Homme Rapaillé en entendant Avec toi chanté par Martin Léon, L’amour et le militant chanté par Louis-Jean Cormier

Les animateurs présentent quelques suggestions pour parler de la pleine ccontentonscience pour vivre l’instant présent ainsi que de désencombrement. La méditation visant à ralentir pour se sortir du flot quotidien et vivre dans le moment présent. Référant au bouquin Playdoyer pour le bonheur. éd. Robert Laffont, 2011, de Matthieu Ricard moine tibétain traducteur officiel du Dalaï-lama, Jacques Delorme rappelle l’importance de vivre au moment présent pour être moins distrait, moins encombré.

 

Jean suggère des lectures de temps des Fêtes dont Planète coeur de Dr François Reeves incitant à s’entourer d’arbres et de verdures pour favoriser les échanges entre les molécules vertes de l’arbre et les molécules rouges du coeur. Aussi le livre Pourquoi les riches ont gagné de Jean-Louis Servan Schreiber aux éd. Albin Michel et Le tour de France des alternatives d’Emmanuel Daniel aux ed. du Seuil de Reporterre montrant que l’optimisme renaît. Chacun peut aussi participer à transformer l’état des choses.

D’autres lectures de la Simplicity Institute Reports by Mark A. Burch :

Jacques et Jean parlent du Centre Vipassana à Montebello: un lieu idéal pour offrir Dhamma au plus grand nombre. Établi sur un site de six cents acres suffisamment éloigné des voisins, le Centre Vipassana du Québec est situé dans un rang tranquille, mais pavé au nord de Montebello, facilement accessible depuis l’autoroute 50 reliant Montréal et Gatineau/Ottawa. La plupart des édifices de cette ancienne école privée sont regroupés sur un promontoire surplombant une grande vallée.  http://www.suttama.dhamma.org/Le-Centre-pres-de-Montebello.4204.0.html?&L=2

NB. tous les titres en vert sont des liens cliquables pour plus d’information.

Save

Save

Save

Save

Save