Thème d’aujourd’hui : Les terres des Soeurs de la Charité à Beauport. 

L’émission animée par Jacques Delorme, débute avec la lecture d’un texte de Thoreau, le philosophe américain précurseur de la simplicité volontaire.  La musique vient en partie de l’album de Richard Séguin, «Retour à Walden», inspiré de l’expérience de Thoreau dans son ermitage de Walden.  S’ajoutent des chansons québécoises (dont de Jean Marcaurelle, album L’Esprit Reste), des pièces de musique classique et des musiques du monde.

Le gouvernement du Québec vient d’acheter en avril dernier pour 28,7 M$ les 203 hectares des terres des Soeurs de la Charité de Beauport,  ce qui assure leur préservation. 

Invitée : Monique Gagnon de Voie citoyenne, qui vient nous parler des terres des Soeurs de la Charité à Beauport. Ces terres de 203 hectares de terres agricoles de qualité exceptionnelle appartenant à la communauté religieuse des Soeurs de la Charité, ont toujours été cultivées et menaçaient d’être converties en quartier résidentiel. À l’origine c’était les terres associées à l’Hôpital psychiatrique St-Michel Archange (Robert-Giffard). Elles servaient à nourrir les patients et la communauté religieuse. On y vendait aussi des produits de la fromagerie (car ils avaient des vaches en pâturage) et une serre horticole vendait en mai-juin des fleurs et légumes à cultiver. 

Depuis plusieurs années l’organisme Voie citoyenne et d’autres organismes environnementaux font pression auprès des gouvernements pour préserver ces terres. Maintenant que c’est acquis, il reste à planifier l’aménagement de ces terres, en partenariat avec les organismes environnementaux de la région, espère Monique Gagnon.

N.B. : Tous les titres ou expressions en vert sont des liens cliquables pour plus d’information.