Thème d’aujourd’hui : Les modes de connaissance 

L’émission animée par Jacques Delorme, débute avec la lecture d’un texte de Thoreau, le philosophe américain précurseur de la simplicité volontaire.  La musique vient en partie de l’album de Richard Séguin, « Retour à Walden », inspiré de l’expérience de Thoreau dans son ermitage de Walden.  S’ajoutent des chansons québécoises (dont de Jean Marcaurelle, album L’Esprit Reste), des pièces de musique classique et des musiques du monde.

Bonne nouvelle ! Cette semaine le gouvernement du Québec vient d’acheter pour 28,7 M$ les 203 hectares des terres des Soeurs de la Charité de Beauport,  ce qui assure leur préservation. 

Le texte d’aujourd’hui : « Un étang sans fond », tiré de Walden est représentatif des croyances humaines souvent absurdes en comparaison avec la méthode d’investigation scientifique.

Malheureusement cette première partie de l’émission n’a pas été bien enregistrée et est perdue.

Aujourd’hui, Jacques Senécal nous entretient sur les modes de connaissance de la vérité. Qu’est ce que la vérité et comment la connaitre? Cette émission traite de l’histoire de la connaissance. Commençant avec Aristote et les philosophes grecs, en passant par Kant et les sages orientaux. 

Chez Aristote et les grecs la connaissance est une relation entre un sujet et un objet. Chez Kant l’observateur affecte l’objet à connaitre par son mode d’observation (ex. le filet et les poissons). 

Quand aux sages orientaux bouddhistes ou hindouistes, ils ont une méthode non-duelle totalement différente d’accéder à la connaissance. Pour eux le sujet n’est pas séparé de l’objet de connaissance. Cette connaissance acquise par la méditation se nomme l’Éveil. 

Recommandation de lecture pour comprendre la spiritualité non-religieuse : André Comte-Sponville: L’esprit de l’athéisme  (résumé par le Collectif 55+).  

N.B. : Tous les titres ou expressions en vert sont des liens cliquables pour plus d’information.