Avec Jacques Delorme à l’animation et Jacques Senécal, notre philosophe invité.

Le printemps à Walden: un texte de H.D. Thoreau lu par Jacques Delorme.

Chronique philosophique: Parrallèle entre la philosophie orientale et la situation sociale et environnementale actuelle.  Pour changer le monde, il faut changer notre point de vue !

Voyez les « 4 ennemis » mentionnés par Jacques Senécal pour un monde plus écologique

  1. L’automobile individuelle
  2. La publicité
  3. Le Père Noël (véhicule publicitaire par excellence auprès des enfants et leurs parents)
  4. Le tourisme de masse (ou quand explorer devient exploiter)

En finale, une très belle chanson de Gilles Vigneault dont voici les paroles:

J’ai mal à la terre

J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal à mes artères
Aux poissons dedans
Mon ventre n’est plus qu’un cratère
Géant … Béant
J’ai mal à la terre
Le fond du pétrolier est sale
Il faudra nettoyer la cale
Et puis le capitaine est saoul
On s’en fout
Il ira vider sa poubelle
Au secret de la mer si belle
Et les dauphins qui sont dessous
Les sous… les sous
L’albatros en a plein les ailes
J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal à mes artères
Aux poissons dedans
Mon ventre n’est plus qu’un cratère
Géant … Béant
J’ai mal à la terre
Mon règne animal m’interroge
On me détraque mes horloges
Je fais mes étés de travers
En hiver
Et pour grossir quelques fortunes
On vend le sable de la dune
On vend le sel, on vend le fer
Et l’eau… et l’air
Avec les rayons de la lune
J’ai mal à la terre ….