Thème d’aujourd’hui : La nécessité de revoir nos modes de vie, inspiré du dernier rapport du GIEC.  

L’émission animée par Jacques Delorme, débute avec la lecture d’un texte de Thoreau, le philosophe américain précurseur de la simplicité volontaire.  La musique vient en partie de l’album de Richard Séguin, « Retour à Walden », inspiré de l’expérience de Thoreau dans son ermitage de Walden.  S’ajoutent des chansons québécoises (dont de Jean Marcaurelle, album L’Esprit Reste), des pièces de musique classique et des musiques du monde.

Agence Science Presse, Gouv. du Québec

Le 4 avril 2022, les experts du climat de l’ONU qui font partie du GIEC ont publié un nouveau rapport consacré aux solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces préconisations ont pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré celsius comme cela avait été convenu avec l’Accord de Paris en 2015.

Le rapport du GIEC a été signé par les représentants des 195 pays impliqués. Il faut renoncer à l' »Americain way of life« . Ce mode de vie prôné par le GIEC s’apparente à la simplicité volontaire et à la vie des philosophes grecs épicuriens.  C’est pourquoi il convient d’en parler à notre émission hebdomadaire. 

Les économistes américains néo-libéraux prétendent que nous avons des besoins illimités même si les ressources sont rares. Mais la rareté des produits et ressources provient des désirs illimités de certains et de la publicité qui les alimente. – Par contre Épicure enseigne que nos besoins essentiels sont peu nombreux et les ressources pour les satisfaire sont suffisantes. Notons que l’épicurisme vrai n’a rien à voir avec les orgies que la culture populaire prétend. Être épicurien c’est jouir des plaisirs simples de la vie.

Rendons grâce à la bienheureuse nature qui a fait que les choses nécessaire soient faciles à atteindre et que les choses difficiles à atteindre soient non nécessaires.  ÉPICURE

N.B. : Tous les titres ou expressions en vert sont des liens cliquables pour plus d’information.