L’émission animée par Jacques Delorme, commence avec une lecture d’un texte de Thoreau, le philosophe américain précurseur de la simplicité volontaire.  La musique vient en partie de l’album de Richard Séguin, Retour à Walden, inspiré de l’expérience de Thoreau dans son ermitage de Walden.  S’ajoutent des pièces de musique classique et des musiques du monde. 

Collaborateur: Jacques Senécal, philosophe et simplicitaire. 

Thème d’aujourd’hui: L’imperfection (4) : la perfectibilité humaine

Dans l’antiquité on cherche plutôt à répondre au « Qui je suis « , c’est un humanisme anthropocentrique. 

Au Moyen Age, la perfectibilité humaine se passe au niveau moral, sanctifier son âme. 

La Renaissance et le Siècle des lumières marquent le tournant vers des idées sociales progressistes.  Scepticisme, démocratie, liberté mais conditionnement par nos désirs et notre éducation. 

La perfectibilité au 19e et 20e siècle. Et au 21e ? Sommes-nous au siècle des lumières éteintes 😉 

Thème de la semaine prochain: le transhumanisme

 

Activités du GSVQ  à venir :

Café philo d’automne 2021 , le 21 octobre 2021

Cercle de discussion avec Daniel Desroches, le 16 novembre 2021

ET MALGRÉ TOUT, LA VIE EST BONNE: Découvrir Etty Hillesum avec la méthode du journal créatif, du 19  octobre au 8 décembre 2021. Activité en ligne (Zoom)